open search menutoggle menu
Actualités t3://page?uid=116

ENTRETIEN AVEC Matteo Van Der Eerden, CONSULTANT CHEZ TALAN SUPPLY CHAIN & LOGISTICS

Dans ce témoignage, Matteo Van Der Eerden nous décrit son métier de Consultant chez Talan Supply Chain & Logistics et répond aux questions climatiques liées à la supply chain et aux activités logistiques.

Enchanté Matteo, vous êtes consultant chez Talan Supply Chain & Logistics, et spécialisé dans la gestion du transport. Aujourd’hui, nous aimerions discuter des questions climatiques liées à la supply chain et aux activités logistiques. Le transport est l’une des étapes ayant le plus grand impact environnemental. Selon vous, quelles sont les mesures possibles pour réduire les effets du transport sur l’environnement ?  

La prise en compte des enjeux climatiques par les entreprises se reflète dans les opérations logistiques, notamment dans le domaine du transport. Les leviers sont nombreux. Permettez-moi de citer les deux points suivants à titre d’exemple : 

  • L’optimisation du schéma de transport et de distribution 

  • Le choix de modes de transport plus écologiques. 

 

Qu’entendez-vous par l’optimisation du schéma de transport ?  

Agir dans une perspective écologique ne nécessite pas obligatoirement de transformer l’ensemble de la stratégie de transport.  

Lors d'une de mes dernières missions, nous avons constaté que la mutualisation des trajets par zone de collecte améliorait les taux de remplissage des camions, réduisant ainsi le nombre de trajets. Cette optimisation a permis de diminuer les coûts et l’impact carbone des produits transportés. En combinant cela avec un nouvel appel d’offres exigeant l’utilisation de véhicules verts – une norme de plus en plus requise par les prestataires de service - les entreprises progressent dans la bonne direction pour réduire leur impact écologique. 

Optimiser sa logistique incite aussi les entreprises à faire face à leurs responsabilités lors de la prise de commande. Avec l'essor de l'e-commerce, nous observons des changements dans le comportement des consommateurs, avec une plus grande attention portée aux modes de transports écologiquement responsables. Par exemple, les start-ups, telles qu’Urbantz, apportent un service optimal pour le chargeur et fournissent des solutions durables le client. La start-up DEKI propose un outil SaaS unique pour livrer des marchandises sans émettre de gaz à effet de serre. Ces solutions œuvrent pour l’avenir de notre planète tout en garantissant un niveau de service optimal. 

Enfin, nous souhaitons explorer les nouvelles offres technologiques qui émergent, telles que les Intelligences Artificielles. Ces innovations permettent de combiner des avantages économiques et de réduire l’impact environnemental. Notre équipe Talan Supply Chain & Logisitics soutient la croissance de nos clients en proposant des alternatives durables et innovantes.  

 

Merci beaucoup pour votre réponse. Mais concrètement, quelles actions les entreprises peuvent-elles entreprendre pour réduire leurs émissions de carbone notamment ?  

Nous constatons de plus en plus une sensibilité écologique de la part de nos clients. Des changements dans la structure du système peuvent être obtenus en modifiant le moyen de transport utilisé. Le transport aérien représente un des modes les plus polluants. Il est plus intéressant écologiquement, mais aussi économiquement, de se tourner vers le maritime. Cependant, compte tenu des leads times allongés, il est nécessaire de pouvoir faire des prévisions fiables pour utiliser ce mode de transport.  

La prise en compte des enjeux écologiques est particulièrement notable dans l’évolution de la logistique urbaine. Mon expérience professionnelle dans un grand magasin parisien m’a permis de constater l'importance d’optimiser les chargements des camions au sein des grandes villes. Face à la forte circulation et les rues étroites, il est crucial pour un commerce de mutualiser ses approvisionnements et de choisir des outils adaptés aux environnements urbains.  

Actuellement, des solutions telles que la cyclo-logistique s'avèrent particulièrement intéressantes, mais les distances possibles de livraison restent limitées. Il y a deux freins principaux induits par cette approche : 

  • La réduction des zones de distribution en adoptant une segmentation plus fine du territoire 

  • La création de mini-plateformes dans les zones urbaines pour multiplier les livraisons 

Nous continuons de nous informer sur les dernières innovations pour mieux accompagner nos clients. Il est possible que nous assistions un jour à la généralisation des livraisons BtoB via les transports en commun dans les centres-villes pendant les périodes de faible affluence. 

 

Ces changements nécessitent une réorganisation complète de la logistique de l’entreprise. Pour une entreprise souhaitant adopter une posture plus écologique, sans modifier l'ensemble des structures, quelles sont les possibilités qui s’offrent à elle ?  

Il existe aussi des solutions efficaces et accessibles. Il est tout à fait possible de réduire l’impact environnemental du transport, sans modifier les structures existantes. C’est exactement ce que nous recommandons aux entreprises que nous accompagnons dans un premier temps. Par exemple, opter pour des biocarburants permet de réduire l’empreinte carbone des trajets en camions. De plus, l’adoption de camions hybrides ou électriques constitue une solution durable. Bien que ces technologies nécessitent un investissement initial conséquent, elles assurent la résilience du transport à long terme.  

La transition vers un système de transport plus écologique est souvent freinée par son impact économique initial défavorable et par les délais de fabrication de ces solutions. Il est crucial de reconnaître les avantages économiques à long terme et de comprendre que l’investissement dans des solutions écologiques sera bénéfique à l'avenir.  

Si vous souhaitez réduire l’impact environnemental de votre supply chain, n’hésitez pas à contacter nos experts pour un accompagnement sur mesure à l’adresse suivante : supplychain.logistics@remove-this.talan.remove-this.com