Rencontre avec Fouad, consultant AMOA chez Talan

Fouad Barakat revient sur son parcours, ses missions et son quotidien chez Talan.

Peux-tu présenter ton parcours en quelques lignes ?

Après mon diplôme d’ingénieur obtenu au Liban, j’ai intégré un Master en génie biomécanique à l’École Polytechnique. J’ai ensuite réalisé un stage dans un laboratoire et, très vite, j’ai eu envie d’aller vers des projets plus concrets, où l’on peut voir l’impact directement. J’ai alors été contacté par un consultant de Talan qui m’a présenté le Parcours Reconversion, que j’ai intégré début 2018. Le métier du conseil m’a tout de suite attiré pour l’aspect collectif et créatif des missions.

Quelles sont tes missions actuelles ?

Aujourd’hui, je suis consultant AMOA Talan pour La Poste. Je travaille notamment sur le projet Genius, qui est une solution de proximité pour les commerçants afin de digitaliser leurs produits et booster leur commerce.
Ma principale mission est de m’assurer de la qualité du produit et du respect des besoins exprimés au départ par le client.
Ce que j’apprécie le plus est la transversalité du projet, qui nécessite à la fois des compétences en gestion de projet et des softs skills. J’interagis au quotidien avec l’ensemble des métiers et des nouveaux sujets émergent tous les jours, impossible de s’ennuyer !

3 mots pour présenter Talan ?

Je dirais convivialité, évolution et épanouissement personnel.

Convivialité d’abord car Talan est une entreprise très humaine, où le sentiment d’appartenance est développé. Pour moi, l’ambiance est fondamentale ! De nombreux événements internes sont organisés et chacun d’entre nous a la possibilité de participer aux projets qui font grandir le groupe. Par exemple, j’ai travaillé sur des statistiques internes qui permettent de faire évoluer l’offre de formation interne.

Évolution ensuite, car le groupe a une forte croissance, ce qui offre des possibilités d’évolutions intéressantes, que ce soit en mobilité interne ou par la formation. Des projets innovants se développent chaque jour, concernant l’intelligence artificielle par exemple.

Enfin, je dirais « épanouissement personnel ». De nombreuses initiatives internes sont lancées, ce qui nous permet de nous retrouver autour d’une passion commune par exemple, comme le sport.

Chez Talan, quel est ton terrain de jeu ? Comment arrives-tu à l’explorer ?

Mon terrain de jeu, c’est surtout de pouvoir apprendre en continu. La confiance des managers et la bienveillance entre collaboteur-trices me permet de me donner au maximum et d’être fier du résultat !

Un souvenir fort depuis que tu es chez Talan ?

Suite à un jeu concours interne, j’ai eu la chance de participer à un match du Stade Français Paris en loges présidentielles, où j’ai pu rencontrer les joueurs. Un moment que je ne suis pas prêt d’oublier !

Quelle personne t’inspire le plus ? 

Difficile de nommer une seule personne, je dirais donc toute personne avec qui je peux avoir des échanges constructifs.